-
-
188 m
85 m
0
3,0
6,1
12,13 km

12 maal bekeken, 1 maal gedownload

in de buurt Floreffe, Wallonia (Belgique)

https://www.cirkwi.com/fr/circuit/207787-balade-autour-de-floreffe
Waypoint

Table Panoramique St Roch

Veuillez choisir les détails ci-dessous

Auteur: Wizpr.guide
De plus amples informations
Waypoint

La chapelle Saint-Roch

« En 1632, la peste désola le pays ; le village de Floreffe ne fut pas épargné. C’est de cette époque que date l’érection de la chapelle en l’honneur de Saint Roch située vis-à-vis de l’abbaye. On montre encore, dans un petit vallon à l’orient, l’ancien cimetière des pestiférés. » (Barbier, Histoire de l’abbaye de Floreffe). En 1632 donc, comme l’atteste une pierre marquée « IHS/1632 », un sanctuaire en briques avec chaînages d’angle est édifié sur la colline. Il est dédié à Saint Roch, connu depuis le milieu du XIV° siècle pour les soins qu’il apporta aux malades sans distinction de fortune ni de classe. Toutes les couches de la société le vénérèrent et l’implorèrent dans des circonstances aussi tragiques que diverses. Un pèlerinage de plus en plus fréquenté existe alors à Floreffe. Le cimetière des pestiférés se situait dans la vallée de Crolcul, en contrebas, à l’est de la chapelle, le chemin qui y court était jadis connu comme « Chemin des Morts ». Un bon siècle plus tard, l’édifice se révèle trop exigu, on procède à son allongement en doublant la nef, mais en pierres cette fois, et un élégant clocheton somme la façade. Les jardins de l’abbaye se trouvant juste devant la chapelle, on la dédie également à Saint Fiacre, d’où l’inscription « IHS/S. ROCH/ET/S. FIACRE/P.P.N/1744 » A la fin du XIX° siècle, une restauration est effectuée à l’instigation de la Commune, de la Fabrique d’église et de la Confrérie de Saint Roch. Cette restauration donne à la chapelle son aspect actuel avec un autel néo et un plafond lambrissé. Aujourd’hui, comme beaucoup d’autres, le sanctuaire est délaissé, un baptême, un mariage de temps à autre le font revivre. Chaque année cependant, la Compagnie locale de Turcos ne manque pas de l’animer au cours de la Marche Saint-Roch d’août.

Auteur: Wizpr.guide
De plus amples informations
Waypoint

Glacerie Saint-Gobain

Au XIX° siècle, une série de glaceries ouvrent leurs portes dans la Basse-Sambre, ainsi à Aiseau (1837), Floreffe (1853), Auvelais (1875), Moustier (1885), Auvelais à nouveau (1889) et Franière (1898). Sous Louis XIV, une glacerie est fondée au château de Saint-Gobain dans l’Aisne, elle est spécialisée dans la production de verre coulé. C’est ainsi que la Société Anonyme des Manufactures de Glaces et Produits Chimiques de Saint-Gobain, Chauny et Cirey qui installe une filiale à Franière en 1898. Toute une structure sociale se crée autour de l’usine, maisons de différents types reflétant la hiérarchie de l’entreprise, école, coopérative d’achats et autres commerces faisant naître un nouveau Franière à côté du noyau ancien. Le site occupera jusqu’à 2000 personnes avant la première guerre mondiale et près de 600 dans l’entre-deux-guerres. La reprise est bonne fin des années quarante, mais à peine trente ans plus tard, Franière est absorbé par les Glaces Nationales Belges Saint-Roch d’Auvelais. Les installations ne seront plus alors que lieu de stockage pour les produits finis d’Auvelais et Jemeppe. La fermeture définitive est prononcée en décembre 1993. Le site est racheté par un homme d’affaires qui lui donne une nouvelle jeunesse, une douzaine de PME s’y installent malheureusement, le 10 mai 2001, un gigantesque incendie ravage plus de la moitié des bâtiments. Un karting couvert et quelques services communaux sont toujours sur place, mais la friche industrielle subsiste.

Auteur: Wizpr.guide
De plus amples informations
Waypoint

Grotte de Floreffe

ce point d'interessant "Grotte de Floreffe" est situé à Floreffe.

Auteur: Luc-52
De plus amples informations
Waypoint

Carrière Carsambre

Cette carrière de dolomie désaffectée depuis la fin des années 1980 comprend une vaste excavation limitée par des falaises élevées (jusqu'à 40-50 m) dont le fond est occupé, vers la route Floreffe - Bois-de-Villers, par les anciens bâtiments d'exploitation, une friche et, vers l'est, par une pièce d'eau profonde aux berges abruptes. Vers le nord et l'est, la fosse est dominée par des fruticées, des zones herbeuses et embroussaillées et, plus près de la falaise, par quelques étroits replats caillouteux/rocheux à végétation discontinue. Le site est favorable aux oiseaux rupicoles et présente un intérêt botanique et entomologique important. Accès du public: Accès interdit. Type: Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)

Auteur: La biodiversité en Wallonie
De plus amples informations
Waypoint

Abbaye de Floreffe

L'ancienne abbaye de Floreffe est située sur un promontoire dominant la Sambre, sur le territoire de Floreffe, à une dizaine de kilomètres de la ville de Namur, en Belgique.
Il s'agissait d'un monastère de chanoines réguliers de l'Ordre des Prémontrés, fondé en 1121 par Norbert de Xanten, alors qu'il passait par Namur, sur le chemin qui le conduisait de Cologne à son prieuré de Prémontré dans l'Aisne. Il fut richement doté par les comtes de Namur qui le protégeront et le soutiendront pendant des siècles. Floreffe connut une période de décadence au XIVe siècle, mais le concile de Trente conduit à réintroduire dans l'abbaye une vie religieuse plus stricte et à améliorer la formation des prêtres.

Auteur: Wikipedia
De plus amples informations

Opmerkingen